Colonel HENRY commune de lacroix sur meuse

Bienvenue à Lacroix sur Meuse

Colonel HENRY commune de lacroix sur meuse
Colonel HENRY

Colonel HENRY commune de lacroix sur meuse

C'est l'homme le plus souvent blessé en 14/18 : treize blessures et un gazage ; à Verdun, il sera enterré vivant, puis gravement blessé, sera emprissoné réussira à s'évader.

Il detient le plus grand nombre d'engagements volontaires dans l'infanterie en 14/18 : cinq fois il rejoindra le 161ème régiment d'infanterie, alors que la guerre aurait dû être finie pour lui.

C'est le seul sous-lieutenant d'infanterie de la Grande Guerre qui sera décoré de la rosette de la Légion d'Honneur sur le Champ de Bataille, avec les navigateurs Guynemer et Fonk.

En Août 1940, commandant alors la gendarmerie de l'indre à Châteauroux, il refuse de donner sa confiance au Maréchal Pétain, il devient alors le premier résistant de ce départemetement  ; il protégera de nombreuses familles ( STO, Juifs, ... ) et sabotera des dépôts de munitions.

Emprisonné par les Allemends ils essayeront de le faire parler en lui faisant croire qu'il est condamné à mort.

La division das Reich qui revenait d'Oradour sur Glane, le recherchera activement.

- En septembre 1944, c'est grâce à son action et à celle de ses gendarmes qu'un général allemand se rendra avec ses 18 000 hommes, fait unique en France durant toute la Guerre.

Il détient trente-six décorations, totalise vingt-neuf titres de guerre. Grand Officier de la Légion d'Honneur, il est cité à l'ordre de l'Armée.